Rechercher

Translate

traduction en anglais 

traduction en allemand

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Réalisations

- printemps, été  

- hiver                

- bébé, divers

  06 62 77 78 59

Présentation

  • : SENSOUSSI
  • SENSOUSSI
  • : Création et confections mode femme, plaisir et apprentissage; tout est fait main par mes soins....
  • Contact

GA

7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 13:13

1er mouvement: 2 monstres au moins....pianiste et conducteur

 

Arturo Benedetti MICHELANGELI et Sergiu CELIBIDACHE

(Il étudie la philosophie et les mathématiques à Bucarest puis fait ses études musicales à Berlin auprès de Fritz Gmeind et Heinz Tiessen qui exerça une profonde influence sur lui. En août 1945, tout jeune chef d'orchestre, une suite de coïncidences l'amène à diriger le célèbre Orchestre philharmonique de Berlin. En effet, le chef en titre Wilhelm Furtwängler (qu'il admirait beaucoup) avait préféré attendre en Suisse sa procédure de "dénazification", étant interdit de direction par les alliés. Par ailleurs, le chef prévu pour le remplacer, Leo Borchard, fut accidentellement tué par une sentinelle américaine. Enfin, aucun autre chef expérimenté n'était disponible à cette époque ou acceptable par les 4 puissances qui occupaient désormais Berlin. Celibidache fut titularisé chef du Philharmonique de Berlin en février 1946. Mais il partagea la direction de l'orchestre au retour de Furtwängler à partir de 1947 jusqu'à la mort de ce dernier en 1954. À cette date, il avait dirigé l'orchestre lors de 414 concerts où il présenta beaucoup d'œuvres nouvelles de compositeurs tels que Blacher, Heinz Tiessen, Paul Hindemith et Egon Wellesz. Avec la nomination de Herbert von Karajan comme chef à vie, Celibidache quitta Berlin, et ne redirigera le Philharmonique qu'une seule fois, en 1992. Contrairement à ce que l'on peut voir écrit souvent, Celibidache n'a jamais été l'assistant de Furtwängler mais le chef associé de la Philharmonie de Berlin. Cette méprise est due à Karajan qui fit purement et simplement effacer son nom de la liste des chefs titulaires. il faut rendre hommage à Simon Rattle, chef actuel de la Philharmonie, d'avoir fait rétablir le nom de Celibidache dans cette liste dès sa prise de fonction.

En 1948, Celibidache fait ses débuts londoniens, avant d'enregistrer quelques sessions pour Decca. Après son départ de Berlin, il entame une carrière de chef itinérant au Danemark, en Suède, en Amérique du Sud, en Italie beaucoup, en France, dirigeant les orchestres de La Scala, à Milan, de l'Académie nationale de Sainte Cécile à Rome, et les orchestres de la radio de RomeMilanNaples et Turin parmi d'autres. Son exigence de séances intensives de répétition étaient plus facilement satisfaites à la radio que lors de concerts dans de grandes salles symphoniques.

À partir de 1959 il travaille avec l'Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart, et commence en 1960 à donner des classes de maître en direction d'orchestre à l'Académie musicale Chigiana de Sienne qui acquirent un statut légendaire.

Entre 1960 et 1963 Celibidache travaille intensément avec l'Orchestre royal du Danemark, et de 1962 à 1971 il fut directeur en chef de l'Orchestre symphonique de la Radio suédoise, qu'il a totalement reconstitué. Il est ensuite un temps le chef titulaire de l'Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart de 1972 à 1977, et celui de l'Orchestre National de France de 1973 à 1975, période qui est restée gravée dans la mémoire d'un large public en France. Malheureusement sa volonté de réformer cet orchestre et des dissensions syndicales le font renoncer à poursuivre son travail en France. De 1979 à sa mort, il est le chef titulaire de l'Orchestre philharmonique de Munich, dont il a fait l'un des meilleurs orchestres au monde. À Munich, il dirige des classes de maître en direction d'orchestre, et ne cessera plus de de diriger et d'enseigner, en particulier la phénoménologie de la musique à l'Université de Mayence (1978–1992) et au Curtis Institute de Philadelphie. Il avait découvert et étudié dans sa jeunesse la phénoménologie de Husserl. Il donne aussi des classes de direction d'orchestre bénévolement en France, à la Schola Cantorum et dans sa propriété de la Neuville-sur-Essonne.

Sergiu Celibidache était un disciple du maître spirituel Sathya Sai Baba, et il appartenait à une école de pensée qui conteste que les mots ou le raisonnement soient capables de rendre la réalité accessible. Il affirmait qu'un concert enregistré ne pourrait jamais rendre la totalité de l'expérience et des "épiphénomènes" d'un concert en salle. Il allait jusqu'à assimiler un concert enregistré à une nuit d'amour avec une photographie de Brigitte Bardot !.....)

Partager cet article

Repost0

commentaires

LES TUTORIELS SUR FACEBOOK

bouton-copie-1.jpg

Rechercher

La Boutique: Sensoussi Couture

 

boutonboutique