Rechercher

Translate

traduction en anglais 

traduction en allemand

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Réalisations

- printemps, été  

- hiver                

- bébé, divers

  06 62 77 78 59

Présentation

  • : SENSOUSSI
  • SENSOUSSI
  • : Création et confections mode femme, plaisir et apprentissage; tout est fait main par mes soins....
  • Contact

Archives

GA

28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 19:56
.

 

.

 

Ce image poème d'Arthur Rimbaud décrit la splendeur d'un contenant et de son contenu

  

Sous un soleil d'orage, en un ciel écossais, Marseille montrait son marché de créateurs, cours Julien, ce samedi. Des lumières, des couleurs, une unité dans la diversité, qualité et abondance fluide, de grandes variétés sans excès d'exentricité, un marché brillant, ensoleillée, sous des nuages volants, voilant puis éclairant l'ensemble.

.

Pas trop de clients, mais tellement de talents, non pas de souvenirs ici mais de l'avenir.

Odeurs, sons, couleurs, touché, quel sens a t il omis? aucun, même le goût du vin est ressenti en lisant ces quelques vers:

.

 

.

 

 

Le buffet

.

 

 C'est un large buffet sculpté ; le chêne sombre,

Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens ;

Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre

Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants ;

.

 

Tout plein, c'est un fouillis de vieilles vieilleries,

De linges odorants et jaunes, de chiffons

De femmes ou d'enfants, de dentelles flétries,

De fichus de grand'mère où sont peints des griffons ;

.

 

- C'est là qu'on trouverait les médaillons, les mèches

De cheveux blancs ou blonds, les portraits, les fleurs sèches

Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits.

.

 

- O buffet du vieux temps, tu sais bien des histoires,

 Et tu voudrais conter tes contes, et tu bruis

 Quand s'ouvrent lentement tes grandes portes noires.

.

 

.

 

 Arthur Rimbaud octobre 70 - Première publication dans l'Anthologie des poètes français du XIXe siècle, tome IV, Lemerre, 1888. -------------------------------------------------------------------------------- » Index des Poèmes » Poésies » Le Buffet

Partager cet article

Repost0
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 23:07

Ce soir, pour Anne

Elle est partie!

 CHèRE et tendre Maman, Chère grande soeur elle fut, une énergie et un dynamisme inimitable, de nature combative,  toujours le sourire, marqué sur son visage, très tôt, faute de ne jamais le quitter.

Pas toujours facile sed vita, elle a gagné souvent: battante et déterminée, mère de trois enfants dans sa maison à côté du pont, les jumeaux puis Hélène, déterminée elle était à montrer qu'avec lui, Jean Michel, elle tiendrait Bon.

Tu n'es plus, chère belle-soeur, tu nous as quitté trop tôt, petite maman avant l'heure, ta générosité, ton attention, ton sourire vont tellement nous manquer.

Partager cet article

Repost0
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 20:14

EFFORCONS NOUS    

              

Mignonne, allons voir si la ROSE                                                                      

 A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose

Qui ce matin avoit desclose

Sa robe de pourpre au Soleil,

A point perdu ceste vesprée

Les plis de sa robe pourprée,

Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,

Mignonne, elle a dessus la place

Las ! las ses beautez laissé cheoir !

Ô vrayment marastre Nature,

Puis qu'une telle fleur ne dure

Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,

Tandis que vostre âge fleuronne

En sa plus verte nouveauté,

Cueillez, cueillez vostre jeunesse :

Comme à ceste fleur la vieillesse

Fera ternir vostre beauté.

 PIERRE DE RONSARD 1524-1585

Partager cet article

Repost0

LES TUTORIELS SUR FACEBOOK

bouton-copie-1.jpg

Rechercher

La Boutique: Sensoussi Couture

 

boutonboutique