Rechercher

Translate

traduction en anglais 

traduction en allemand

Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Réalisations

- printemps, été  

- hiver                

- bébé, divers

  06 62 77 78 59

Présentation

  • : SENSOUSSI
  • SENSOUSSI
  • : Création et confections mode femme, plaisir et apprentissage; tout est fait main par mes soins....
  • Contact

GA

4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 19:35
k


Voici déjà fort longtemps que je souhaitais faire ce genre de post, expliquer ce qui me fait progresser. Il s'agit de petites choses, qui doivent être enseignées en base lors de la formation ad hoc mais que nous ( enfin celles qui croient qu'aller plus vite que la chanson est possible en matière de couture!) zapons parfois.

Ici, il sera question d'effacer un ou des - les plus souvent - plis "disgracieux" et surtout rebelles. Ma source est la Burda bible, le propos dans ce livre est la correction d'un tissu lustré "par mégarde" disent-ils. Je ne pense pas être dans ce cas, mais la méthode est efficace lors d'un problème essentiellement rencontré dans mon cas lors du repassage des découpes avant, peu importe: lors d'un arrondi.

On ne voit pas grand chose sur les photos, mais elles illustrent le commentaire.

1- les plis mini






















2- Pattemouille humide



Tissu fin, issu d'un vieux drap, mouillé, ni trop, ne trop peu, (eau robinet, pour les maniaques eau distillée, je suppose)





















3- Repassage pattemouille humide sur l'envers du tissu




  ne pas sécher la pattemouille, la retirer alors que la vapeur s'en dégage encore, ne pas presser,





















4- immédiatement à nouveau repasser




  sur le tissu légèrement humide, en douceur pour ne pas lustrer justement,






















5- et voilà le résultat




  Pas forcément très visible , mais en fait de face, c'est propre et net.























Je ne sais si j'ai convaincu, ceci étant il m'est apparu évident qu'il est nécessaire de:
- repasser les coutures, progressivement à plat puis ouvertes,
- repasser le tissu avant de couper pour être précis , si besoin,
- changer l'aiguille selon le travail en cours,
- essayer une couture sur une chute, tant à la machine qu'à la surjeteuse (surtout),
- surfiler, rarement vu l'intérêt (les épingles suffisent),
- régler la pression du pied de biche,
- régler la tension du fil, parfois,
- laver le tissu, parfois, rarement inutile si teinture (expérience limitée),
- marquer la ligne de couture recto/verso: pas toujours mais souvent (surement pas à terme),
- percer le patron pour les pinces,

Les couturières vont rire en lisant ce post, elles ajouteraient mille et un trucs de base, mais nous les béotiennes autodidactes savont qu'un métier tel que le leur ne s'apprend pas en un jour: l'expérience (les horreurs), les livres (y en a pas tant que cela dans le commerce, ou pas assez cherché), et les copines altruistes (++++), nous font avancer.



Partager cet article

Repost0

commentaires

diedouchka 07/04/2008 05:27

je suis béotienne, je ne le revendique pas, je le constatesouvent, très souventmerci pour les trucs

Sensoussi 09/04/2008 23:05


Cette activité n'apporte-t-elle pas beaucoup de sérénité?

Dans mon cas, le potentiel d'apprentissage est si grand, un plaisir!


titoulaure 06/04/2008 12:30

Via les JCA'S me voilà.Effectivement, cela fait plus de 15 ans que je couds en autididacte et il y a plein de choses que je ne sais pas dans le basic et que je ne fais pas "genre c'est pas la peine...". Je me débrouille mais le plus souvent il ne faut pas regarder les finitions. Merci pour ce post qui mets bien en mot l'essentiel (faudra vraiment que je lave, je repasse et pis tout et pis tout, promis je le ferai..;hi,hi,hi)

Sensoussi 09/04/2008 23:09


Ce que tu dis, tu fais en fait...mieux que tu ne l'exprimes, tout cela n'est pas toujours nécessaire, genre le jersey, depuis l'efffort d'apprentissage sur la surjeteuse, quel plaisir! (et l'effort
sur la coupe aussi, j'en convienslongtemps m'a rebuté) lol


helenepiano 05/04/2008 12:35

Tout cela me semble parfait, juste deux précisions : pour laver un tissu qui à priori va déteindre, le mettre seul dans la machine, le laver une première fois normalement et une deuxième fois avec du gros sel si c'est une matière naturelle ou du vinaigre si il y a du synthétique dedans.Ensuite il n'est pas nécessaire de faufiler sauf pour des tissus qui glisse beaucoup l'un sur l'autre comme le velours, là il est obligatoire de le faire, voire deux fois (de part et d'autre de la couture définitive) cela vous évitera de refaire et découdre et refaire et de finir par hurler ;-))

liza 04/04/2008 22:33

Merci de tous ces bons conseils !LIZAGRECE

Sensoussi 04/04/2008 23:06


salut Liza


danslacuisine 04/04/2008 22:26

C'est vrai ce que tu dis, cela peut paraître des trucs de base, mais quand on débute en couture on n'a pas vraiment l'impression que ce soit important alors que...C'est vrai aussi qu'il faut apprendre la patience pour ce genre d'activités !Ce qui est chouette, c'est de se rendre compte des progrès que l'on a fait non ?

Sensoussi 04/04/2008 22:28


Salut, Anne,

tu couds super bien toi, tu connais?
Je n'ai pas encore fini ce post en terme de mise en page déjà un com


LES TUTORIELS SUR FACEBOOK

bouton-copie-1.jpg

Rechercher

La Boutique: Sensoussi Couture

 

boutonboutique